Mauvaise notes pour Annemasse lors du premier Baromètre des villes cyclables

 

Baromètres des villes cyclables Enquête FUB

Basé sur les résultats d’une enquête en ligne menée de septembre à novembre 2017, le Baromètre des villes cyclables a mobilisé plus de 113 000 internautes sur l’ensemble du territoire. Pour l’agglomération Annemassienne, 84 réponses valides ont été retenues, avec une majorité de répondants hommes (57 %), dont 71% des cyclistes quotidiens. La FUB, la fédération des usagers de la bicyclette, a crée le site web spécifique http://parlons-velo.fr/ pour cette enquête.

Ce sondage permet de voir les points forts et les points noirs sur le territoire, mais aussi de faire des comparaison avec d’autres villes de la même taille en France, ainsi Annemasse avec une note générale de 2,57 sur 6 est placé en queue du classement des ville entre 35000 et 50000 habitants avec un climat vélo jugé “défavorable”.

Points forts

Les points forts entre les 27 questions posées dans l’enquête sont “Magasins/Ateliers vélos présents”, “Conflits piétons/cycliste sont rares” et “Sécurité rues résidentielles” avec des notes entre 3,6 et 3,9 sur 6. En quatrième position et la seule où Annemasse dépasse largement la moyenne nationale figure la question “Double-sens cyclable généralisé”. La ville d’Annemasse faisant un grand effort sur ce point, nous demandons les autres villes de l’agglomération à suivre cet exemple.

Points noirs du baromètre : La sécurité et la cohabitation

Plusieurs questions concernant la sécurité ont été posées, qu’il s’agisse du sentiment de sécurité sur les grands axes ou sur l’ensemble de la ville, le score est de 0,6 en dessous de la moyenne nationale. Les mêmes observations peuvent être faites pour “Les véhicules motorisés me respectent” et “Trafic motorisé pas gênant”. L’apaisement de la circulation s’impose !

En queue des questions avec un grand écart la “Sécurité enfants et personnes âgées” (1,5 sur 6). Cette piètre qualité des conditions de circulation à vélo exclut les enfants et les seniors de la mobilité à vélo. Pour y remédier, nous préconisons en premier lieu la création d’un réseau cyclable complet et sans coupure. La prochaine inauguration de la voie verte qui va relier Bonne à Genève en passant par Cranves-Sales, Vetraz Monthoux, Annemasse et Ambilly devrait être un premier pas dans l’amélioration de la continuité du réseau cyclable.

Suivre les bonnes exemples

Grenoble, à seulement 130 km d’Annemasse, se positionne sur le podium des villes comptant entre 100 000 et 200 000 habitants. Avec une note moyenne de 3,91 sur 6, la Capitale des Alpes devance Dijon (3,39 sur 6) et Angers (3,36 sur 6).
Les bonnes exemples ne sont pas très loin, suivons-les.

Détails

Pour accéder au détails pour Annemasse il faut ouvrir
https://public.tableau.com/profile/fub4080#!/vizhome/BarometredesVillesCyclablesresultatfinal/Accueil, choisir “notes détaillés” en haut et après la commune “Annemasse” dans l’encadré à droite.

Pour une discussion plus détaillés ou des questions venez nous voir dans notre atelier ou contactez-nous par email “contact@envilleavelo.fr” ou par téléphone 0764501080.